10ème édition pour Le Week-End Commence Ici

Written by on janvier 16, 2020

Depuis 2012, l’association Happy Daymon transforme le Cargö en brit club des sixties pour la soirée la plus rétro de l’année : Le Week-End Commence Ici.

Le public est invité à sortir ses fringues les plus « vintage », à venir découvrir des groupes en live mais surtout à venir danser sur la sélection pointue des disc-jockeys (autant rester à l’ancienne). Alors, depuis plusieurs années, on a pris l’habitude de sortir nos chemises Ben Sherman, nos Clarks Deserts boots ou nos robes chinées pour l’occasion. Car c’est bien la particularité de cette soirée : mettre à l’honneur la culture Mods du début des années soixante. Et ce qui différenciait les Mods des autres mouvements de jeunes est bien évidemment cette volonté de porter attention à l’élégance, loin de la volonté des punks à choquer ou de se conformer à un uniforme, comme les skinheads ou les Teddy Boys.

Le must étant d’arriver à cette soirée en scooter customisé.

Pour cette dixième édition le vendredi 24 janvier 2020, Le Week-End Commence Ici invite l’artiste californien Kelly Finnigan.

Le chanteur et pianiste des Monophonics s’est lancé en solo l’année dernière avec la parution de son premier album The Tales People Tell sur Colemine Records, l’excellent label de Black Pumas, Durand Jones & The Indications et Ben Pirani.

Un disque touchant rendant hommage à la soul symphonique de la fin des années 1960 et début des années 1970. Une véritable pépite conviée par Happy Daymon et qui devrait nous rappeler les beaux moments passés au Cargö devant Charles Bradley ou Sharon Jones.

Vendredi 24 janvier 2020
Le Week-End Commence Ici #10 Kelly Finnigan + DJ’s All night long !
Grande salle + Club : ouverture des portes 20h00
Abon­né : 8€ / Pré­vente : 10€ / Sur place : 15€

Crédit Photo : Grégory Forestier

 


Current track

Title

Artist