Nos 3 albums du vendredi 10 avril

Written by on avril 13, 2020

The Strokes, Dinos et Caribombo, voici la sélection Radio Phénix des disques sortis ce vendredi 10 avril.

The Strokes – The New Abnormal

7 ans après Comedown Machine, dernier album phare des new-yorkais, et 4 ans après Futur Present Past, leur EP surprise de 2016 qui ne fît pas l’unanimité, on attendait avec impatience le vrai retour des Strokes.

Le groupe avait annoncé ce nouvel album comme un retour sérieux et consistant, et The New Abnormal, produit par l’immense Rick Rubin, annonçait déjà du bon par ses premiers singles At The Door, Bad Decisions et Brooklyn Bridge To Chorus. Trois morceaux qui offraient des sonorités très différentes, de l’électro à la voix « vocodée » de Casablancas sur At The Door, à un post-punk très brut sur Bad Decisions.

Un album de 9 titres, complet, éclectique comme à l’habitude des cinq New-Yorkais, illustré par Birds on Money de Jean-Michel Basquiat à écouter de toute urgence.

Dinos – Taciturne, les inachevés

Quelques mois après la sortie du chef d’oeuvre du rappeur, Taciturne, Dinos nous offre en temps de confinement 10 morceaux « inachevés » qui auraient pu se retrouver sur l’album initial.

Il a expliqué lui-même sur son compte Twitter pourquoi chaque morceau ne s’était pas retrouvé sur Taciturne, des titres non-terminés ou d’autres qui ne correspondaient pas à la direction artistique de l’album. Une démarche intéressante qui permet de comprendre le point de vue de l’artiste sur des morceaux qui auraient pu ne jamais voir le jour.

Taciturne, les inachevés, ça donne alors une sorte de mixtape sans vraiment de cohérence entre les 10 titres qui la composent, mais on a le droit à des superbes morceaux. Coup de coeur pour la première piste du disque, Inachevé, un titre que Dinos n’a jamais pu finir, n’ayant jamais réussi à écrire le deuxième couplet.

Une très belle offrande du rappeur en ces temps de quarantaine, l’occasion d’écouter un beau disque et ré-écouter le superbe Taciturne sorti en novembre 2019.

Caribombo – Cameleon

Notre troisième et dernier album de la semaine, c’est celui de Caribombo, musicien électronique originaire de Colombie et du Vénézuela qui est installé en France depuis quelques temps.

Avec son style bien a lui, Caribombo mélange dans sa musique des sonorités sud-américaines et africaines, sur de l’afrobeat et de la house. Sur ce nouvel album Cameleon, Caribombo invite de nombreux artistes à poser leurs voix sur ses productions, le congolais Shak Shakembo, le mauricien Menwar, mais aussi des artistes venus du Togo, du Venezuela ou encore de Grande-Bretagne.

Un superbe album, rhytmé, dansant, qu’on a hâte de voir sur scène, tant les performances live de Caribombo sont toujours excellentes.


Current track

Title

Artist